Le Journal du Net vient de publier les résultats de l’enquête Decideo sur le décisionnel en entreprise pour l’année 2011.

L’enquête Decideo a été réalisée auprès de la communauté des utilisateurs de systèmes décisionnels francophones “mydecisionnel.com”. 511 réponses ont été exploitées pour 70% en provenance d’entreprises utilisatrices et 30% en provenance de consultants, d’éditeurs et d’intégrateurs.

Des entreprises équipées de plusieurs outils de BI

« Une majorité d’entreprises ayant participé à l’enquête indiquent que plus d’une solution décisionnelle a été mise en place chez eux (72%), contre une seule pour à peine une organisation sur cinq (17%). Les cas d’entreprises ne possédant qu’une seule application décisionnelle sont rares mais en progression par rapport à l’année dernière traduisant l’intérêt nouveau des PME-PMI envers le décisionnel. 11% des répondants précisent quand même ne pas utiliser de solutions décisionnelles. »

Les besoins en décisionnel par domaine métier

« Concernant les domaines métiers qui affichent les besoins les plus forts en décisionnel, ce sont la finance et le contrôle de gestion qui arrivent en tête (73%), loin devant le domaine commercial et l’analyse des ventes (57%). »

Les facteurs clés (FCS) du décisionnel

« Interrogés sur les facteurs clés de succès (FCS) à privilégier pour assurer la réussite des projets en décisionnel, entreprises et fournisseurs de logiciels avancent des réponses sensiblement divergentes. Les entreprises considèrent que le premier facteur de succès est lié à l’adhésion des utilisateurs (67%), c’est la bonne analyse des besoins qui arrive en tête pour les fournisseurs (76%). »« De même, qualité des données source, rapidité de mise en œuvre et de retour sur investissement ou encore coût sont des FCS considérés comme étant plus importants pour les entreprises que pour les fournisseurs. Ces derniers privilégiant en revanche – et sans surprise – le choix d’un bon intégrateur et de bons outils pour réussir un projet décisionnel. (…) »

Evolution des investissements en 2010

« Alors que l’on aurait pu craindre le pire dans une période d’incertitude économique, 42% des répondants annoncent des investissements stables en matière de projets décisionnels. Mieux encore, ils sont 41% à annoncer des investissements en progression d’une année sur l’autre, alors que seulement un répondant sur 10 annonce au contraire un recul. »Enquête Decideo « Baromètre Décisionnel 2011 » (source Journal du Net)

Parlez-nous de vos défis et de vos ambitions.

Et voyons ensemble comment nous pouvons vous aider à les concrétiser.

Contactez un de nos ingénieurs