Bernard De Cannière, CEO d’Audaxis et professeur à la Solvay Business School, a lancé ce jeudi 23 mars le petit-déjeuner sur la croissance agile, organisé dans l’espace de coworking Wereso à Lille. Au cœur de son propos, diverses thématiques telles que la diminution de la durée de possession des produits, la concurrence multi-formes, la génération Y et la transformation numérique.

 

L’agilité, Le nouveau challenge des entreprises hightech.

 

Tous ces grands changements survenus récemment ont un point commun : ils sont très souvent un frein à l’évolution des entreprises car ils rendent les processus opérationnels plus complexes, et la maîtrise du temps et des priorités difficile. C’est alors un vrai challenge pour les chefs d’entreprise de se focaliser sur l’agilité nécessaire à leur compétitivité.

 

Un cycle de vie en diminution

 

« Aujourd’hui, le temps de possession est en général inférieur à la durée de vie d’un produit » constate Bernard De Cannière. La réduction du cycle de vie des produits s’explique par des réparations complexes et coûteuses, un attrait pour la nouveauté ou l’évolution rapide des technologies. Autant de raisons qui peuvent également impacter, de manière directe ou indirecte, la durée de vie des entreprises. Comme le rappelle Bernard de Cannière : « Selon une étude de l’INSEE*, seulement 50% des entreprises françaises existent encore cinq ans après leur création ».

 

Une concurrence multi-formes

 

Comme le souligne Bernard de Cannière : « Avec le digital, vos clients sont partout. Par conséquent vos concurrents également ». La concurrence prend aujourd’hui des formes multiples : nouveaux arrivants cassant les prix, pure players web, entreprises d’autres secteurs diversifiant leurs activités… Cette concurrence, à la fois intersectorielle et « ubérienne », bouscule le quotidien des entreprises et révèlent plus que jamais l’importance de l’expérience utilisateur, qui fera peut-être la différence. Les entreprises doivent aujourd’hui disposer d’une vision panoramique à long terme, simplifier leur organisation interne et développer leur agilité pour tester rapidement des initiatives nouvelles.

 

La transformation numérique

 

Les certitudes des entreprises sont également remises en cause par l’apparition de nouvelles technologies telles que les imprimantes 3D, les drones ou les lunettes à réalité augmentée, provoquant un tsunami digital. Bernard de Cannière cite deux exemples pour souligner le potentiel lié ces évolutions : « Le secteur médical est déjà touché par les technologies 3D et le sera encore davantage dans le futur. L’industrie automobile va également connaître une métamorphose liée à l’impression 3D. Aujourd’hui, ce bond technologique permet de faire aussi bien de l’individualisation de produit que de la standardisation ».

 

Ressources Humaines en mutation

 

Les entreprises sont confrontées aux ambitions d’une nouvelle génération, à la recherche d’un travail qui a du sens, de relations professionnelles épanouissantes et d’autonomie. Le succès passe donc largement aujourd’hui par la fidélité de ces « millennials » (ou « digital natives » ou « génération Y ») parfaitement adaptés à ce monde en perpétuelle évolution.
Dans un contexte où les compétences requises évoluent sans cesse et la compétition au niveau du recrutement s’est accentuée, Bernard De Cannière explique que « 9 entreprises françaises sur 10 envisagent aujourd’hui une évolution de leur organisation »*, avec pour objectif de créer une vrai culture d’entreprise et d’accentuer l’engagement de leurs collaborateurs.

 

*Source : Etude Deloitte Juin 2016

 

Les clés du succès

 

Beaucoup se demandent donc aujourd’hui comment favoriser la croissance d’une entreprise dans cet environnement en constante mutation. Selon Bernard De Cannière, une entreprise doit avoir la possibilité de se focaliser sur son cœur de métier car, pour survivre, elle doit être meilleure mais aussi plus rapide que ses concurrents. La priorité des entreprises sera donc de rassembler des compétences pointues mais aussi de disposer d’une capacité élevée de réaction. Pour favoriser cette agilité, il explique que confier certaines activités à des sociétés externes spécialisées sera donc souvent nécessaire (logistique, parc automobile, informatique…). La mise en place d’outils de gestion performants et agiles sera également un enjeu crucial.

Article créé par:

samyse

Samy

Assistant Communication

Parlez-nous de vos défis et de vos ambitions.

Et voyons ensemble comment nous pouvons vous aider à les concrétiser.

Contactez un de nos ingénieurs
CTA-image-test-small