Pour le marché du mobile, l’année 2013 sera significative. Se basant sur le rapport « Mobile Future in Focus 2013 » de la société comScore (*), Le Journal du Net revient sur les points clés de cette étude : vitesse d’adoption, horaires d’utilisation, activités pratiquées, parts de marché fabricants, évolution des OS (…).

Record d’adoption pour les tablettes

En 2012, les Etats-Unis comptent plus de 120 millions de possesseurs de smartphones, et plus de 50 millions outre-Atlantique, et ce en seulement 3 ans.
La vitesse d’adoption de ces différents types de terminaux modifie fortement la façon de consommer de ses utilisateurs. Ce nouveau paradigme offre des opportunités de monétisation et plus de facilité pour optimiser les campagnes sur l’ensemble des plateformes.

Segmentation des usages et activités mobiles

Suivant le terminal utilisé et l’horaire de connexion, des usages types ont été observé. En effet, les smartphones enregistrent leurs meilleures performances pendant les heures de pointe des transports en commun ; alors que l’utilisation des ordinateurs atteint son maximum durant les heures de bureau. Quant aux tablettes, leur utilisation est la plus haute en soirée.

En situation de « showrooming » (**), 46% des consommateurs déclarent l’avoir fait depuis leurs smartphones. Pour les préparatifs d’achats, comme la recherche de produits et la comparaison de prix, la tablette est nettement plus utilisée que le smartphone. En outre, les tablonautes sont deux fois plus susceptibles de réaliser un achat sur ce terminal (38%) que les détenteurs de smartphones sur leur mobile (19%).

Les parts de marchés des O.S. mobiles

Côté système d’exploitation mobile, Android et iOS gardent leur leadership, représentant la vaste majorité des utilisateurs de smartphones et de tablettes. Mais l’émergence de nouveaux acteurs peut changer rapidement la donne.

Retrouvez le dossier complet sur Le Journal du Net

(*) comScore Inc. est un des leaders mondiaux de mesure des médias numériques et une source privilégiée d’information marketing pour le media Internet.
(**) Le showrooming consiste pour le consommateur à se rendre dans une boutique physique pour évaluer un produit, et finaliser son achat en ligne, à un coût souvent moins cher.

Parlez-nous de vos défis et de vos ambitions.

Et voyons ensemble comment nous pouvons vous aider à les concrétiser.

Contactez un de nos ingénieurs