Alors que se tenait fin Mai le salon Solutions Linux à la Défense, IT for Business revient sur le monde de l’open source qui serait « en  phase de diversification accélérée ». Une analyse complétée par le CNLL qui y présentait aussi les résultats de son étude sur le monde du libre pour faire le point sur la situation.

Ainsi, les perspectives d’évolutions de l’open source concernent principalement le Big Data, la sécurité et l’informatique de gestion. Si le premier est présenté comme un domaine extrêmement prometteur pour le libre – qui s’y est déjà imposé avec Hadoop ou les bases NoSQL – la sécurité est actuellement sur le devant de la scène.

Suite au Patriot Act, aux révélations d’Edward Snowden, au scandale de PRISM, à l’arrêt new yorkais concernant le cloud américain et à la faille de sécurité Heartbleed d’OpenSSL, la sécurité est en effet devenue un enjeu majeur de l’avenir de l’informatique. D’après le magasine, des nombreux expert estiment que l’open source est la réponse la plus fiable à ces problèmes, notamment car les logiciels peuvent être complètement audité. L’étude CNLL précise même que « près de 94% des acteurs du logiciel libre estiment que certains logiciels propriétaires répandus ont des portes dérobées intégrées sous la contrainte des services d’espionnage ». De même, les utilisateurs sont de plus en plus soucieux de conserver leur données en France.

Parmi les autres secteurs estimés comme dynamiques, on trouve notamment celui des outils de développement (langages et framework) ainsi que celui des ERP, plébiscité grâce à des solutions complètes qui répondent aux besoins d’entreprises toujours plus importantes.

Enfin, l’article souligne la faiblesse de l’open source : la méconnaissance des offres. Les efforts marketing des éditeurs ne sont pas encore allé assez loin, et leur ressources sont principalement attribuées au développement. Il serait toutefois possible de palier à cette méconnaissance grâce à l’éducation, comme semble le penser la majorité des acteurs du secteur. Le logiciel libre doit devenir incontournable dans l’enseignement, tant dans les cursus que dans les outils. « Les étudiants y apprendraient les méthode de developpement collaboratif modernes, feraient reconnaitre leurs talents, et aideraient à batir le socle de l’informatique de demain »

 

Source: IT for Business n°2185 – juin 2014

Parlez-nous de vos défis et de vos ambitions.

Et voyons ensemble comment nous pouvons vous aider à les concrétiser.

Contactez un de nos ingénieurs